EÉLV 53 soutient la lutte contre le Sida face à l’hypocrisie du maire de Laval

EÉLV 53 soutient la lutte contre le Sida face à l’hypocrisie du maire de Laval

Dans une contorsion dont il a le secret, le maire de Laval vient de faire savoir qu’il s’est opposé à l’affichage d’une campagne de prévention contre le Sida dans sa ville, tout en affirmant un attachement artificiel à la prévention.

Les arguments utilisés sont pure hypocrisie et cachent mal la réalité. Les enfants ont bon dos : les pires clichés sexistes ou consuméristes leur sont étalé en pleine figure chaque jour dans la publicité sans que le sénateur-maire ne s’en soit jamais ému. Alors est-ce la peur de devoir expliquer que l’amour entre deux hommes est possible ? Ou qu’il existe une maladie mortelle qu’il faut combattre ? Cette campagne a le mérite de provoquer surtout le dialogue et la réflexion, y compris dans les familles.

Nous pensions que le temps où le mot sida était tabou était derrière nous. À moins que ce ne soit le terme d’homosexuel qui choque tant notre sénateur-maire, ce qui est tout aussi inquiétant. Alors que la droite est en pleine primaire et que M. Zocchetto a fait le choix d’un candidat ouvertement réactionnaire, on soupçonnerait presque une manœuvre cynique visant à être suffisamment d’arrière garde pour espérer un ministère…

Cela prêterait à rire si ce n’était au détriment des malades et de la prévention. Europe Écologie – Les Verts Mayenne dénonce ce triste spectacle et apporte tout son soutien à cette campagne aussi pertinente qu’utile et belle.

Claude Gourvil, conseiller municipal de Laval
pour EÉLV Mayenne

Remonter