Implantation zadiste au coeur de Laval : Notre-Dame-des-Landes-sur-Mayenne

Samedi très tôt dans la matinée une escouade d’activistes équipés de divers outils, de planches de vis et de clous s’est glissé sous les remparts du château de Laval pour mener une opération aussi discrète que symbolique.

Sous les yeux ébaubis de nombreux touristes, attirés sur place par les effets merveilleux de la promesses d’un soirée de rêve sous les illuminations enchanteresses du Pont Neuf, les énergumènes, que d’aucuns n’hésitent pas à qualifier d’anarcho-charpentiers ou de zadistes en visserie, se sont attachés à transformer la façade respectable d’un local politique en une cabane en bois, fragile mais sympathique.

Inauguration de la cabane zadiste officielle 53 par Michel Perrier, Conseiller régional des Pays de la Loire, Françoise Marchand et Claude Gourvil, adjoint/e/s au Maire de Laval.

Renseignement pris il s’agissait en fait les militants Europe Écologie Les Verts de la Mayenne qui, pour soutenir l’action des jeunes qui occupent les constructions précaires construites lors de la manifestation du 17 novembre à Notre-Dame-des-Landes, transforment leur propre local en une cabane solidaire.

Durant la construction un tractage informait les passants du motif de cette initiative et a permis de développer les arguments qui président à l’opposition à cet aéroport inutile, couteux qui va mettre des dizaines d ‘agriculteur à la rue et bétonner des zones humides.

Occasion également d’informer sur la Conférence débat qui se déroulera vendredi prochain à l’auditorium de la salle polyvalente.

Affiche/invitation à la conférence/débat du vendredi 14 décembre à Laval.

2 commentaires pour “Implantation zadiste au coeur de Laval : Notre-Dame-des-Landes-sur-Mayenne”

  1. C’est beau comme une cabane au Canada !
    ET PLUS UTILE QUE L’AÉROPORT INUTILE DE MONTRÉAL !

    En fait on voit bien qu’EELV Mayenne a profité de l’occasion pour isoler une façade commerciale mal protégée des frimas par une vitrine très classique !

    Bref, TRÈS TRÈS bonne idée

  2. Bravo pour cette construction précaire mais militante.

Remonter